On entend beaucoup parler du maté ces dernières années. 

Le maté est une boisson traditionnelle d’Amérique du Sud, particulièrement consommée en Argentine, Uruguay, Paraguay puis dans certaines régions du Brésil. Elle est préparée à partir des feuilles séchées et hachées de yerba maté, un arbuste de la famille du houx. Il ne fait pas partie de la famille des thés puisque ses feuilles ne proviennent pas du théier. 

Les bienfaits du maté :

1 Riche en antioxydants : Le maté contient une grande quantité d’antioxydants, comparable à ceux présents dans le thé vert. Par conséquent il aide à lutter contre le vieillissement cellulaire et préviennent les maladies chroniques.

2 Effet coupe faim. Grâce à la présence de caféine, le maté aide à réduire l’appétit et augmente la dépense énergétique, ce qui favorise la perte de poids.

3 Booster du système immunitaire

4 Possède des propriétés anti-inflammatoires

5 Aide à réduire le mauvais cholestérol

6 Améliore les performances physiques, en effet c’est une boisson idéale pour les sportifs

7 Soulage les douleurs

8 Aiderait à la digestion

9 Propriétés diurétiques qui aident notamment à réduire la rétention d’eau

10 Source de vitamines et minéraux

Attention toutefois, le maté peut aussi avoir quelques contre-indications tout comme les boissons contenant de la caféine. 

Toutefois il est conseillé de limiter la consommation de maté si vous vous reconnaissez dans l’un des cas suivants :

  • Tachycardie, anxiété, irritabilité nerveuse ou insomnie
  • Hypertension
  • Anémie
  • Gastrite, ulcère gastroduodénal, hépatite, cirrhose et autres maladies du foie

Et par précaution, il n’est également pas conseillé aux enfants et femmes enceintes (ou en cours d’allaitement) de consommer du maté.

En conclusion le maté peut causer des effets indésirables lorsqu’il est consommé en excès. Consommée avec modération, cette boisson s’avère être une réelle source des bienfaits.

Préparation traditionnelle du maté 

Pour préparer un maté traditionnel, il vous faut :

  • Un pot à maté (la calebasse)
  • Une paille à maté (la bombilla)
  • Une yerba maté (une plante originaire d’Amérique du Sud qui est utilisée pour préparer le maté. Elle se présente sous forme de feuilles séchées et broyées)
  • De l’eau

Chauffez de l’eau sans la faire bouillir. En effet l’utilisation d’une eau trop chaude dégrade la yerba maté, rend le maté très amer, et augmente le risque de se brûler les lèvres et/ou la gorge. Idéalement, l’eau doit être entre 70°C et 80°C.

Versez la yerba maté dans la calebasse jusqu’à ses deux tiers. Vous pouvez ajuster la quantité en fonction de votre goût. Mettre la main sur le dessus puis agiter le tout en retournant quelques fois la calebasse. Après avoir mélangé, incliner votre calebasse à 45° pour former un puit, s’assurer que l’herbe forme un tas sur le côté de la calebasse.

Verser un peu d’eau à température ambiante du coté creux du maté. Cela humidifie les feuilles qui se trouvent au fond et permet à la yerba maté de conserver sa forme au fil de l’infusion. Ensuite versée l’eau chaude, placer la bombilla du côté creux de la calebasse, et ne plus la bouger par la suite.

Laissez infuser 5 minutes

Désormais votre maté est prêt à être dégusté !

Traditionnellement, le maté est préparé à l’aide d’une calebasse et d’une bombilla.

Rassurez vous : même sans ces accessoires, il est tout à fait possible de déguster votre maté

Comment préparer du maté sans calebasse ni bombilla ?

Le maté cocido est une manière de préparer le maté sans accessoires traditionnels, en infusion comme on le fait normalement pour le thé.

Préparation comme du thé classique

Il est possible de faire infuser du maté comme du thé classique. Pour cela il suffit de :

  • Faire chauffer de l’eau sans la faire bouillir – idéalement autour de 80°C.
  • Mettre votre yerba maté (préalablement humidifiée avec de l’eau froide) dans une boule à thé ou une théière avec infuseur (environ une cuillère à café pour 250mL d’infusion)
  • Laisser infuser la préparation environ 5 minutes. Vous pouvez ajuster la durée de l’infusion en fonction de l’intensité désirée


Le maté peut également être infuser dans un récipient, et filtrer dans une passoire.

Préparation avec une cafetière à piston

Vous êtes amateur de café et vous disposez d’une cafetière à piston.

Parfait vous pouvez vous en servir pour préparer votre maté.

Pour cela il vous suffit de placer le maté dans la cafetière, puis d’humidifier légèrement les feuilles à l’eau froide.

Ensuite ajouter de l’eau chaude frémissante (idéalement autour de 80°C) dans la cafetière et laissez infuser environ 5 minutes.

Enfin pressez le piston et dégustez votre maté !

Parfumer votre maté

Il est possible de réaliser des variantes du maté cocido classique en infusant la yerba maté dans du lait.

Afin d’atténuer l’amertume du maté puis l’adoucir vous pouvez ajouter du sucre, de la stévia ou du miel.

Les arômes qui se marient le mieux au maté :

  • Les agrumes : ajoutez à votre maté un zeste de citron, du jus de pamplemousse ou encore du jus d’orange.
  • Des feuilles de menthe verte ou menthe poivrée à ajouter directement avec la yerba maté lors de l’infusion.
  • Le goût du café s’allie parfaitement avec celui du maté. Ajouter quelques grains de café au moment de faire infuser la yerba maté.

Vous pouvez également infuser des matés aromatisés.

Le maté glacé est une boisson saine et rafraichissante, pour cela, il suffit de préparer une infusion normalement, puis de la mettre au frais, à servir avec des glaçons.

L’Instan’T vous propose 3 versions aromatisées :

  • Maté Menthe : Le Maté Menthe est un mélange de maté vert, de menthe verte et de menthe poivrée.
  • Maté Citron : Le Maté Citron plaira aux amateurs de boissons au goût citronné.
  • Maté perle de l’Amazone : Ce maté aux saveurs exotiques sera ravir vos papilles.